• Roberto Bolaño

    Roberto Bolaño

    Lu en une semaine de vacances 2290 pages de Roberto Bolaño (1953-2003): Les Détectives sauvages (937 pages) et 2666 (1353 pages), les deux en Edition folio.

    Et vous savez quoi? La littérature est toujours vivante.


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Février 2013 à 21:38
    Toujours vivante
    Heureusement, malgré le dernier scandale en cours Iacub/Angot.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :