• Prix littéraire: le Roman des romands

    banner1.png
    Un nouveau prix littéraire est né. Le Romand des romands. Parrainé par d'éminentes personnalités culturelles et politiques, travaillant en lien avec les Départements de l'Instruction publique des cantons, il a été conçu et porté sur les fronts baptismaux par Fabienne Althaus, qui y a mis une énergie et un savoir-faire remarquables. Ce n'est pas si évident d'organiser quelque chose qui touche à plusieurs administrations, dans un pays si fédéraliste, et qui intègre des acteurs du milieu littéraire, des écrivains, des libraires, des enseignants...
    Fabienne Althaus a eu l'idée de ce prix en participant avec une des classes dans lesquelles elle enseignait au Goncourt des Lycéens. Cette manifestation lui a montré le profit que l'enseignement – et la littérature - pouvaient tirer d'un tel système.
    Ça se passera en gros comme ça: un comité de lecture choisit un certain nombre d'ouvrages publiés en Suisse dans l'année. Ce comité se compose d'un auteur contemporain, de plusieurs professeurs, de bibliothécaires, de journalistes et de libraires provenant de toutes les régions francophones de Suisse. Les ouvrages choisis sont proposés à tous les gymnasiens / lycéens de Romandie, qui, après étude en classe, débats et rencontres, décernent le prix au lauréat: un auteur contemporain.
    L'intérêt est évident, pour le monde du livre, pour la littérature suisse romande, pour les jeunes lecteurs. Ce n'est pas rien qu'une fois dans leurs études, on ne propose pas à ceux-ci un texte qui soit des tables de la loi, mais une chose sur laquelle on peut s'exprimer, poser un jugement, argumenter, débattre, au sujet de laquelle il s'agit de définir sa propre esthétique et de la comparer à celle des autres...
    Il y a de nombreux autres aspects positifs J'en tire quelques-uns du site qui est déjà en activité: http://www.romandesromands.ch/Pour le plan pédagogique: découvrir la littérature contemporaine romande. Sur le plan culturel: rapprocher des acteurs essentiels: les écrivains, les étudiants,les enseignants, les éditeurs, les libraires, les bibliothécaires. Sur le plan économique: investir et générer des richesses grâce au livre. »
    Le reste est sur le site, qui est encore en construction, puisque la première édition vient d'être lancée. Comme on dit, donc: nouvelles suivent.

    (Publié également sur Blogres.)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :