• Nicolas Esse, Les hommes préfèrent les guerres

    Nous avons signé des livres ensemble, à la librairie La Liseuse, à Sion, cet été, le 14 août. C'est là où j'ai rencontré Nicolas Esse. Un auteur très sympathique, Valaisan établi dans le canton de Vaud. Esse est un pseudonyme, bien entendu. Le patronyme réel est plus local.
    Avec Les hommes préfèrent les guerres, qui est son premier livre, Esse a produit un vrai roman d'aventures. Il y est question d'un dictateur africain fou de body-building qui veut absolument obtenir la nouvelle presse CardioStrength pour travailler ses quadriceps et d'une rencontre improbable entre Frank le sportif et Stina qui travaille dans une ONG africaine.
    Après une carrière de footballeur de haut niveau, Frank est devenu chef des ventes pour la division internationale de CardioStrength. L'ONG de Stina est le dernier contact officiel que le pays du président Waomé possède avec le monde occidental. Et le président Waomé veut sa presse à quadriceps!
    Autour de ces trois personnages que le destin semblait ne jamais devoir mettre en présence, se développe toute une intrigue qui tourne autour du désir présidentiel. Raconté avec allant, soulignée par un humour léger, Les hommes préfèrent les guerres est un premier roman taillé comme un best-seller. Si seulement il avait été publié dans une autre maison d'édition!
    Nicolas Esse a également son site. On y trouvera des extraits de son livre, des infos, des chroniques de livres, des enregistrements d'une de ses nouvelles lues à la radio...

    Nicolas Esse, Les hommes préfèrent les guerres, Editions Baudelaire


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :