• La Trinité

       Icone de la Trinité, par Andreï Roublev (XVème siècle)
                           Icone de la Trinité, par Andreï Roublev (XVème siècle)

    Question intéressante, hier soir, au restaurant, après une discussion un peu erratique : est-ce que la Trinité concorde avec le signe saussurien ? C'est-à-dire : d'un côté, Dieu avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit, de l'autre le signe avec le référent, le signifiant et le signifié.
    Comme nous n'avons pas réussi à conclure, j'en appelle aux théologiens, linguistes, à ceux que cette question intéresse (ils sont, je n'en doute pas, innombrables).
    Merci à tous de laisser la réponse dans les commentaires.


  • Commentaires

    1
    JC.
    Samedi 17 Mai 2008 à 18:50
    Vraiment,
    j'adorerai pouvoir répondre à cette question, la comprendre même me suffirait, y répondre en disant des conneries me comblerait de satisfaction.
    2
    Marie B
    Samedi 17 Mai 2008 à 22:01
    abracadabra
    J'ai un élément de réponse abracadabrant. Je l'ai trouvé dans "Merveilles et Secrets de la Langue française" (édition "Sélection"), à propos du mot abracadabra. "Le mot vient de loin, et les étymologistes se disputent sur sa provenance: certains penchent pour l'hébreux, d'où il aurait été formé d'après trois mots -"ab", père, "ruah", esprit, "dabar" parole divine- pour désigner la Sainte Trinité." (p.10) Dans ce système, le père serait alors le référent, l'esprit le signifiant et la parole divine le signifié. Ca marche mieux qu'avec l'Esprit et le Fils, dont on ne sait duquel on doit faire le signifiant et duquel le signifié. J'irai peut-être un peu dans votre sens, JC, en disant que rien n'est plus agréable que d'élaborer des théories farfelues sans fondement réel.
    3
    JC.
    Lundi 19 Mai 2008 à 09:26
    Sophisme
    D'autant plus agréable que les théories farfelues sont reprise en chœur pour devenir vérité quasi absolu. Ainsi vivons nous sur des croyances, ce que je trouve fascinant c'est que cela marche pour bâtir des civilisations, pour vivre ensemble, mais nous nous éloignons du Père et du Fils, quoi que, Christ a dépensé beaucoup d'énergie à combattre les théories farfelues.
    4
    phil
    Mardi 20 Mai 2008 à 08:10
    La Trinité
    Ah, les discussions théologiques des intellectuels de gauche ! A faire joujou avec les dogmes, il fut un temps, hélas révolu, où vous auriez terminé votre conversation sur le bûcher, bande d'hérétiques ! Vous aimez les sophismes ? En voiçi un: les cordonniers sont les plus mal chaussés, or Saussure n'était pas cordonnier, donc Saussure a de beaux souliers. Et les culs de jate, ils ne sont pas plus mal chaussés que les cordonniers peut-être ?
    5
    Marie B
    Vendredi 23 Mai 2008 à 08:34
    culs de jate
    Effectivement, ils ne sont pas plus mal chaussés. Mais pas mieux non plus.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :