• Jean-Yves Dubath, Des geôles

    Je déguste à petites gorgées Des geôles de Jean-Yves Dubath (BSN Press) : Albert Wasser en prison et ses visions fantasmatiques sur la belle Brigitte, l'innocente Brigitte, pour qui on craint le pire. Parce que « Wasser systématisa la guerre qui le conduisit aux assassinats. » Et plus loin : « Wasser, tuant parce que tout ce qui se trouvait dans le domaine de ses disponibilités immédiates ne l'amusait plus. » Brigitte Rietberger accompagne Wasser dans une permission de deux heures à périmètre défini. Ils trouvent une forêt, une clairière, une bâtisse forestière, où répète un chœur d'hommes. De là s'organisent les fantasmes de Wasser. « Attends, laisse-la un peu au copain. »
    Sur ça plane le docteur Raoul Aeschlimann. Et une perruche calopsitte nommée Juliette...
    La prochaine gorgée à l'heure où le soleil se couche, comme une goutte savoureuse de vieille lie.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Janvier 2019 à 05:03

    I love to surf the internet and the main reason being is the knowledge I get from posts such as this. Here found new post which is best for me.I found your website perfect for my needs. It contains wonderful and helpful information. I have read most of them and got a lot from them. Thank you for your share. Are you in search of writing related help? then visit site write my essay. You will get professional writing assistance from here.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :