• Humerose à Carouge

    Alan Humerose, Les grands Centièmes

    Le photographe Alan Humerose fait un tir groupé. Pas moins de trois événements marquent la sortie de ses derniers travaux, tous à Carouge.

    Le Musée de Carouge présente l'intégralité des «Grands Centièmes» (2007 - 2011, projection et tirages papie). Ce sont des diptyques (on en voit un ci-dessus) qui confrontent une femme et un paysage et fonctionnent sur des oppositions et des complémentarités fertiles. L'intérieur/l'extérieur, la sédentarité/le voyage, l'amour/l'aventure, le retour/le départ, la sécurité/le danger, etc.

    De plus, 26 nouveaux drapeaux, oriflammes de paysages, intitulés «Devant Passé», ornent la place de l'Octroi. Des vues du lieu avec la mise en abime d'un rétroviseur, autre référence au déplacement, au voyage.

    La galerie Krisal expose également «On a marché sur le trottoir»  ou «l'Atlas des yeux baissés», des cartes du mondes extraordinaires, qui existent pourtant à nos pieds. Il suffit de les voir. Humerose les a vues.

    Enfin, une publication, un journal plus précisément, accompagne l'exposition des «Grands Centièmes». Il contient également des textes d'Humerose. On peut l'acheter au Musée de Carouge pour la modique somme de 5 francs.

    Tout ça est à apprécier sans modération. Les Grands Centièmes et les drapeaux sont visibles jusqu'au 6 mai 2012, l'exposition de Krisal jusqu'au 6 avril.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :