• Encore un de fait !

     Soulagement ! C'est passé !
    Il me semble que je n'ai plus aimé Noël depuis que j'ai sept ans. Pourtant, je suis assez amateur de réjouissances en général, d'amis, de famille, quand c'est dégagé des obligations trop pesantes. Mais là, il y a les rituels étouffants, le devoir des échanges, la déception des cadeaux donnés et reçus, et plus reptilien : le
    solstice d'hiver, l'obscurcissement, le froid, la mort ! On éprouve évidemment ces craintes irrationnelles depuis le fond des âges et le fait d'être civilisé n'y change rien : si cette année, le mouvement était irréversible ? Si le soleil ne revenait pas ? S'il n'y avait pas de renaissance ? Et aussi l'angoisse de cette renaissance à venir et une désillusion déjà. Alors, bien sûr,  on célèbre le culte celte de la lumière ! Les saturnales romaines ! Les fêtes de fin d'année avec toutes ces lumières artificielles, toute cette attente vide, tout cet étourdissement, toute cette déception et tout cet ennui ! Il y manque un peu de sens - en tout cas de nos jours.
    Mais, bon, il y a plus triste.
    Par exemple les livres de Christine Angot... Non, non, je ne vais pas m'y mettre aussi, tout le monde en dit du mal aujourd'hui... Lisez plutôt Balzac ou Proust.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :