• Drieu La Rochelle, Mémoires de Dirk Raspe


    Les Mémoires de Dirk Raspe est le dernier roman de Pierre Drieu La Rochelle. Inachevé à cause de son suicide en 44, dans les circonstances qu'on sait. Non, on ne les sait pas? Les voici:

    Directeur de la NRF (Nouvelle Revue Française) pendant la 2ème guerre mondiale, prônant la collaboration, Drieu était passible de la peine de mort. A la Libération, il a refusé de se cacher comme le lui proposait notamment André Malraux, dont il était le parrain d'un des enfants. Ont suivi trois tentatives de suicide. La dernière a été la bonne.

    Les Mémoires de Dirk Raspe est son dernier livre. Paru seulement en 66, il traite de tout autre chose que de nazis et de collaboration.

    Il s'agit d'un peintre, dont l'histoire est exactement calquée sur celle de Van Gogh. Mais le fait que ce ne soit pas précisément une biographie permet aussi à Drieu de parler un peu de lui-même et d'habiter ainsi le livre, qui est une descente vers la mort et une interrogation sur l'art.

    drieu_la_rochelle.jpgOn suit le futur peintre en Angleterre, puis dans son ministère de pasteur avorté dans les villages boueux du nord, dans ses débuts d'artiste... C'est un très beau livre.

    Elégance de l'écriture. Intelligence supérieure. Force des dialogues qui touchent à l'essentiel. Obsession de la mort. Croyance volontairement syncrétique en Dieu et en l'art, en la prédestination calviniste aussi, qui est celle des rares élus sauvés, c'est-à-dire celle des artistes de talent. Fascination de la pauvreté, de l'animalité, de l'humanité et de la déchéance. Célébration, surtout, de la force têtue qui fait finalement un destin et pousse l'homme (l'artiste) vers la découverte d'une vérité essentielle!

    Le texte est inachevé. Il devait comprendre encore trois parties qui auraient suivi la trajectoire de Van Gogh. Mais la guerre s’est terminée, et la vie de Drieu aussi.


    Drieu La Rochelle, Mémoires de Dirk Raspe, Gallimard


  • Commentaires

    1
    Jean Chauma
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 11:43
    Drieu...
    Drieu, L'Homme à Cheval, j'ai connu cet écrivain par une femme à l'époque où je ne connaissais pas la lecture. J'ai connu Drieu comme écrivain le reste ne m'intéressait pas, son élégance aussi comme écrivain, son courage physique, La Comédie de Charleroi, ne pouvait que plaire au jeune homme de 20 ans...
    2
    ab
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 14:47
    écrivain
    Et quel écrivain!
    3
    Ambre
    Samedi 8 Septembre 2012 à 13:52
    Elégance. Intelligence. Obsession.
    Vous avez su dire - et bien dire - l'essentiel, j'en suis sûre, pour me donner envie de le lire.
    4
    Jean Chauma
    Samedi 8 Septembre 2012 à 15:24
    Oui...
    N'hésitez pas Ambre : Gilles ou L'Homme couvert de femmes... Bonne lecture, vous nous direz ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :