• Céline, Genève et Daniel Wilhem

    Ainsi, Louis-Ferdinand Céline aura sa plaque à Genève. A Champel, plus précisément, chemin de Miremont. Sur la façade de l'immeuble où il a habité quand il travaillait comme médecin à la Société des Nations.
     C'est ce que nous apprend La république des livres, le blog de Pierre Assouline. Le texte sera sobre : « L'écrivain français Louis-Ferdinand Céline vécut dans cette maison de décembre 1925 à juin 1927 ».
    Assouline s'étonne : il paraît qu'en France, ça ne se ferait pas. Il donne des exemple. Il y a de l'idéologie, là-derrière. Les Français se rappellent l'antisémite maladif et oublient le grand écrivain.
    A Genève, explique Assouline, « Céline habitait au rez-de-chaussée dans un appartement qui a été depuis divisé en deux. A gauche vit désormais le réalisateur Gérald Buhlman et à droite... un écrivain et professeur de littérature et ancien élève de Roland Barthes ». C'est Daniel Wilhem.
    Lequel donne dans le même article ses impressions avec beaucoup de simplicité.  Je cite : « Je suis ébouriffé par ce que vous m'apprenez ! Je suis troublé même car j'ignorai (sic) que je vivais dans ses murs. Je savais que Robert Musil avait vécu juste à côté, ce qui était déjà beaucoup pour moi, mais Céline, juste ici... C'est curieux car dans mon dernier livre Bibliomanies, je fais allusion à lui. Sa correspondance ainsi que ses romans figurent en bonne place parmi les 10 000 livres de ma bibliothèque. »
    Mais on voit tout de suite pointer le bout du nez du destin ! On comprend que l'auteur soit « ébouriffé » ! (Et même troublé.) De telles coïncidences ! Vivre dans les mêmes murs ! Puis une allusion dans ses Bibliomanies ? Effectivement, c'est curieux ! Enfin, les livres de Céline « en bonne place » dans la bibliothèque de Wilhem !  Et qui ne compte que 10'000 volumes, en plus !  Qui aurait pu s'imaginer ça ?

  • Commentaires

    1
    Eleve
    Lundi 26 Février 2007 à 09:25
    beaux-arts
    Wilhem, c'est celui qui enseignait aux Beaux-Arts? Un bon prof. Assez sûr de lui.
    2
    Hugues
    Lundi 26 Février 2007 à 11:16
    Céline
    Dis-moi, Céline, les années ont passé. Pourquoi n'as-tu jamais pensé à te marier?
    3
    Lundi 26 Février 2007 à 17:42
    Hugues
    Je vous ai reconnu, Hugues. Les années ont passé, mais vous êtes toujours là avec votre guitare. Non, je sais, c'est un pseudo. Vous n'êtes pas LE VRAI. Et votre Céline n'a rien à voir avec le mien.
    4
    matisse
    Mardi 27 Février 2007 à 18:15
    beaux-arts
    Campé sur ses positions, le wilhem! Le dernier combattant! Le structuralisme et tout ça! Le dernier gardient du temple! qu'est-ce qu'on a ingurgité!
    5
    phil
    Mercredi 28 Février 2007 à 11:30
    ebouriffé
    troublé même. Mais c'est qui cetype.
    6
    Lundi 5 Mars 2007 à 15:42
    beaux-arts
    C'est bien lui, et il y est toujours...
    7
    tentweaver
    Mardi 1er Janvier 2008 à 00:05
    Daniel Wilhem
    J'ai ete l'eleve de Daniel Wilhem en 1970 et j'en garde un excellent souvenir. C'est quelqu'un qui traitait ses eleves, des adolescents, en adultes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :