• C'est pire cool

    Avez-vous remarqué que la principale modification que les jeunes infligent à la langue française porte sur l'adverbe d'intensité très. En le remplaçant par exemple par trop. Au lieu de « je suis très content » : « je suis trop content ». Ou par pire. « Je suis pire content. Cette fille est pire belle. »
    Le phénomène n'est pas neuf. Dans les années 70, nous utilisions vachement. Je suis vachement content. Qui se déclinait en Cliquez pour voir l'exemple.vacheté au superlatif. C'était très joli. C'était vacheté joli.  Puis est venu le temps du super. Ou méga. Ce film hyper intéressant. Etc.
    Une remplacement qui veut probablement signaler l'intensité des sentiments. Cette infraction dit à tout le monde : « Ma génération ressent ce que la tienne n'a jamais ressenti, nous sommes les premiers adolescents du monde et nous inventons une transgression à nous pour le montrer - et en plus, ça t'ennuie et ça t'agace, bénéfice supplémentaire ! »
    Notez que ça peut se déplacer ensuite, quand on vieillit. Le très sert aussi d'identification à d'autres milieux sociaux. Je suis extrêmement content. Absolument content. Tout à fait content. Elle est complètement belle...
    Elle passe, hélas, cette croyance adolescence en une sensibilité supérieure. Je n'utilise plus depuis des dizaines d'années vachement. Pire est déjà aussi démodé que trop. Et les suivants arriveront avec leur mot à eux. Mauvais peut-être. Je suis mauvais fatigué. Ou funeste. Tu sembles funeste content. Qui dit mieux ?


  • Commentaires

    1
    jo
    Mardi 11 Septembre 2007 à 16:18
    Navrant
    Je propose navrant. Tu sembles navrant content. En plus c'est de circonstance
    2
    Mardi 11 Septembre 2007 à 21:09
    Qui dit mieux?
    Mieux
    3
    Mercredi 12 Septembre 2007 à 21:47
    Inventif !
    Tu as atomiquement bien observé la naissance et la disparition de ces "sub-langages"
    4
    Mercredi 12 Septembre 2007 à 22:33
    pire thérapie
    En informatique, on est passé des mémoires en kilo octets, puis méga, puis giga. Maintenant on aborde le téra (1000 gigas). Ex. " J'espère que tu ne vas pas prendre une téra cuite la veille de ton contrôle médical."
    5
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 09:20
    Tera
    Tera est pas mal. "Cette fille est téra belle." N'avons-nous pas en Valais le grand Tétra? Le tera grand Tétra?
    6
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 09:22
    Atomiquement
    Et le superlatif d'atomiquement, Kristo, serait tchernobyl. "Je suis tchernobyl content!" Il faut réagir: atome at home!
    7
    Vendredi 14 Septembre 2007 à 11:47
    Trop top dada
    Pour ma part, je suis égiga goramen, ha ! (en plus, c'est suisse)
    8
    Baupe
    Dimanche 16 Septembre 2007 à 12:09
    Too much
    Pire intéressant ce billet. Il me semble ouvrir à mes yeux un champ publicito-politico-religio-anthropologique non négligeable, que j'envisage d'explorer. Par exemple: "Je me suis google ennuyé à cette soirée", "Elle est sarko-mettable cette nana","Ce film est Jean-Paul II bouleversant", "T'es coca lucide", " Pavarotti chantait sado-maso juste". En y songeant, je me sens capable de faire évidemment bien "pire" encore. (J'adore l'emploi que je viens de faire des guillemets).@
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :