• Une biographie de Violette Leduc par Carlo Jansiti

    Violette Leduc par Michel FlégonCeux qui s'intéressent à Violette Leduc (par exemple moi, voir ici, ici, ici et ici) liront avec profit la grande biographie qui lui a été consacrée par Carlo Jansiti chez Grasset.

    Plusieurs choses s'y confirment, qu'on devinait à la lecture de ses livres. Premièrement, que la vie de Violette a été la matière première et quasiment unique de son œuvre. On s'en doutait un peu, notez.

    Deuxièmement que Violette est plus agréable à fréquenter dans ses livres qu'elle ne l'était dans la vie.

    Troisièmement que passée par la vision et la langue d'un écrivain tel que Violette Leduc, le réel est transcendé et le plomb devient de l'or.

    Enfin, le travail de Jansiti est intéressant. Il y a des anecdotes en nombre, de longues années de recherche, une enquête fouillée, beaucoup de textes lus, les proches de Violette qui s'expriment, des témoignages inédits, ça se lit comme un roman.

    Ce qui est aussi intéressant, c'est la manière dont Carlo Jansiti s'est passionné pour Violette Leduc qui a été pour lui plus qu'un écrivain : une libératrice.

    Jansiti est né dans une petite ville du sud de l'Italie où, explique-t-il, il étouffait. Je le cite : « Par leur liberté, leur poésie, leur audace, les livres de Violette Leduc ont aéré ma vie, balayé les préjugés qui me brisaient. J'ignorais qu'une œuvre pût compter autant qu'un Carlo Jansitiêtre. Aujourd'hui je sais à quel point un écrivain est susceptible de modifier le cours d'une vie. »

    Du coup, Carlo Jansiti, lors d'un voyage à Paris en 85, prend contact avec des amis de Violette Leduc, décide d'écrire une biographie et s'installe en France. Il s'occupe maintenant à lancer un site internet officiel sur l'écrivain. Il y en a déjà un  en France, celui de Mireille Brioude. http://www.violetteleduc.com/ Et un autre au Brésil, m'annonce Jansiti, que je ne pas trouvé.
    Quant au site officiel, je vous en donne des nouvelles dès qu'il sera définitivement lancé.

     

    Carlo Jansiti, Violette Leduc, biographie, Grasset 1999


  • Commentaires

    1
    antonio moe
    Mercredi 16 Avril 2008 à 17:01
    violette leduc
    Lorsque tu me rendras le popescu, me prêteras-tu la bio de violette. Tu sais bien que notre salaire de prof ne nous permet plus d\'acheter des livres.Ton papier est excellent. J\'ai toujours eu un faible pour cet auteur. J\'ai adoré un petit livre à couverture rose, où sont décrites les amours entre deux femmes.Et, plus particulièrement, un moment d\'amour de rare intensité dans la chambre d\'une pension.
    2
    Jeudi 17 Avril 2008 à 09:22
    violette
    Sans doute Thèrèse et Isabelle. C'est entendu: je prépare le Popescu, la biographie de Violette et on va se prendre l'apéro un de ces jours.
    3
    tomoe
    Vendredi 18 Avril 2008 à 12:05
    violette
    d'accord avec plaisir, on avait dit une terrasse au soleil Il sera peut-
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :