• Sonia Baechler, Minutes d'éternité

    Sonia BaechlerJe l'avoue, j'étais très suspicieux en ouvrant ce livre.
    Le titre d'abord. Minutes d'éternité. Et puis la présentation sur la couverture.
    Tenez, n'hésitant pas devant la perfidie la plus primaire, je la cite: « Minutes d'éternité retrace les différentes étapes de la vie d'une jeune femme en passant par son éducation, sa découverte de l'Amour , et sa rencontre avec le monde. » Rien que ça!
    L'Amour avec une majuscule, l'éternité, la rencontre avec le monde: le pire est annoncé.
    Tout ça pour dire que contrairement à ce que je redoutais, il n'y a rien de mièvre dans ce que Sonia Baechler écrit. C'est au contraire au rasoir.
    Une vie de femme, l'enfance et sa confrontation à ce qu'on va devenir. La religion contraignante. Le rêve de midinette de la robe de mariée et la vente de l'objet quelques années plus tard. La lutte contre les conventions. Le premier adultère alors qu'on aime son mari - mais il y a cette pulsion, et ce corps d'homme inconnu et désiré. Le sentiment d'être une mauvaise fille. Le divorce et le statut de femme seule.
    Un mélange de candide et de dévoyé, la naïveté et la sincérité à l'os du contenu donnent à ce livre un charme. D'autant plus que Sonia Baechler a une écriture poétisée, ondoyante, parfois elliptique, toujours très travaillée.

    Sonia Baechler, Minutes d'éternité, Bernard Campiche Editeur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :