• Sébastien Japrisot, La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

    Sébastien Japrisot,La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil,Efficacité de la technique de Japrisot : donner la parole à divers personnages, afin qu'ils expliquent leur point de vue sur le fragment de l'histoire qu'ils connaissent. Construire ainsi un puzzle incompréhensible et angoissant jusqu'à ce que la dernière pièce enfin révèle soudain le motif entier.
    Ici, le personnage principal s'appelle Dany. Elle est belle, blonde et myope comme une taupe. C'est une petite secrétaire qui semble terne et fiable mais qui va se révéler imprévue, fantasque et pleine de ressources lorsqu'arrivent les événements singuliers qui vont presque la faire basculer dans la folie.
    Comme son patron part pour un week-end prolongé avec sa famille, elle emprunte sa voiture après l'avoir emmené à l'aéroport et descend vers la Méditerranée pour voir la mer. Mais des événements bizarres se provoquent et s'enchaînent. On la reconnaît sur le trajet, on lui affirme qu'elle est passée sur la même route mais dans le sens contraire le matin même. Dans une station-service, un assaillant invisible lui écrase la main gauche. Elle découvre enfin un mort dans le coffre, enroulé dans un tapis et près de la carabine qui l'a tué.
    Dany finit quand même par déjouer la machination, à cause de ressources qu'elle ignorait en elle et du soutien de braves gens qu'elle croise en route. C'est la morale de ce livre à suspense: on peut pardonner à ceux qui tuent par amour, mais les cruels, les malades, les jaloux, les égoïstes et les manipulateurs doivent être punis.

    Sébastien Japrisot, La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil, (Gallimard/Folio policier, 1998, 311 pages)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Mai 2009 à 11:01
    En fait
    En fait dans la littérature contempmoraine on ne devrait plus avoir le motif entier, parce que la vérité est morcellée, que personne n'en a jamais la totalité, et que le narrateur tout-puissant est supposé être mort depuis Flaubert et Balzac.
    2
    Jeudi 21 Mai 2009 à 00:14
    Oui
    c'est vrai.
    3
    a.r
    Mardi 26 Mai 2009 à 14:41
    confondre
    Ne confondons quand même pas littérature contemporaine et Japrisot, qui est un bon auteur de roman policier, mais rien de plus.
    4
    Zizany
    Mercredi 22 Juillet 2009 à 00:38
    Japrisot
    Devrais-je ouvrir à nouveau ce livre? J'ai honte de l'avouer, moi qui dévore tout ce qui passe sous mon nez, je m'y suis reprise à plusieurs fois ... Rien à faire ! Nous n'avons pas d'atomes crochus, eux et moi ... ôtez-moi d'un doute : Sébastien Japrisot, est bien "double" ??? vous en parlez si bien ! Je vais devoir me faire violence et reprendre la dame ds l'auto !
    5
    madddds
    Lundi 21 Décembre 2009 à 20:11
    oui ou non??
    est-ce que vous recommendez ce livre a une jeune ado?
    6
    Mardi 22 Décembre 2009 à 11:26
    Oui
    Oui, Maddds, sans hésiter.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :