• Séance de dédicace, livres, etc.

    Je participerai à une séance de dédicace mercredi prochain, 20 décembre, à la librairie Zap-Amacker à Sierre (sierre@zap.ch). Dès 19 heures. Eh oui, ce sont les nocturnes avant Noël. Pour vos cadeaux, achetez des livres ! Par exemple Le sabbat, de Maurice Sachs.
    J'en avais parlé ici (voir Panthéon, le 26.9). Du coup, je l'ai recommencé. Un texte hors du commun. Une finesse d'analyse, une lucidité, un sens de la nuance dans l'introspection ! Des portraits extraordinaires de richesse et de précision (de Cocteau, de Gide...) On le trouve dans la collection L'imaginaire de Gallimard.
    Et bien sûr, cette année, que personne n'hésite à se procurer son Jonathan Littell (voir Lectures, le 20.9, le 30.9 et le 24.11). Sans oublier les classiques. Toujours les classiques. Indispensables, les classiques !
    Et puisqu'on se trouve à Sierre, on ne néglige pas les auteurs proches qui viennent de publier. Deux nouveaux écrivains : Patrick Rossier  (né en 71) avec Retour au pays natal (Métropolis), des récits montagnards à l'écriture forte. Bastien Fournier (né en 1981) avec Salope de pluie publié aux Editions de L'Hèbe (pas encore lu : ce sera pour Noël).
    D'autres auteurs plus confirmés aussi. Eric Masserey avec Le Sommeil Séfarade (voir Lectures du 25.9). Jacques Tornay, avec Queue de poisson sur un dos d'âne (Publi-Libris), un roman atypique, original et décoincé. Jérôme Meizoz, avec Le rapport Amar, sorti chez Zoé (on en reparlera bientôt ici). Et enfin Germain Clavien. Il publie Lutter pour vivre (L'Age d'Homme), le XIXème tome de sa Lettre à l'imaginaire, qui mêle chronique, journal littéraire, essai, roman à clés, conversation, à la frontière de ces catégories, les utilisant et les brouillant sans cesse dans le creuset d'un projet personnel qui vise à la libération de soi, à la volonté de comprendre et de maîtriser sa propre existence, à la construction d'une œuvre de grande ampleur qui contienne toute l'expérience de l'auteur. C'est du pur Germain Clavien, avec cette manière si personnelle que ses lecteurs connaissent bien.
    (Germain Clavien, entre parenthèses, dédicace justement son ouvrage ce soir à la librairie Le Rameau d'or à Genève, entre 17 et 19 heures. Avis aux amateurs !)
     

  • Commentaires

    1
    Miaou
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 15:52
    Dédicace
    Puis-je venir avec mon chat ? Je voudrais que vous apposiez votre digne paraphe sur le collier de Pinz. Dessinez-vous aussi de petits personnages rigolos ? J'aimerais bien un Picsou en page de garde.
    2
    Vendredi 15 Décembre 2006 à 09:38
    Bien sûr
    Pas de problème! Et je mettrai aussi des petits coeurs autour de votre nom.
    3
    Jean
    Vendredi 15 Décembre 2006 à 16:00
    L'Age d'Homme
    Il n'y avait pas que Germain Clavien à la séance de signature du Rameau D'Or, mais aussi d'autres auteurs de L'Age d'Homme, dont notamment Georges Haldas. On célébrait d'ailleurs à cette occasion les 40 ans de la maison d'édition. Haldas a parlé, avec un enthousiasme, une énergie, un amour de la vie exceptionnels. N'oublions pas qu'il aura 90 ans l'année prochaine. Vladimir Dimitrievitch, très ému, lui a répondu, a parlé de son inépuisable curiosité à lui, qui le fait s'intéresser à tous les sujets, de son amour du livre. Il a remercié la Suisse de son accueil. C'était très émouvant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :