• Sarkozy et la droite décomplexée

    Vous avez vu que tout le monde a tourné sarkozien, ici comme ailleurs.
    Notez bien que je ne me berce pas d'illusions : l'autre aurait été élue, tout le monde serait royalien. Comme tout le monde a été résistant en 45.
    Mais enfin, c'est Sarkozy. Et avec lui, le triomphe d'une nouvelle droite : la droite décomplexée. Vous en êtes ?
    Pas moi, je vous rassure. Dès qu'il y a un consensus si bien établi, porté par tous, les médias, les intellectuels, l'économie, la politique, la majorité silencieuse, je me méfie. 
    C'est mon côté anar, d'accord, je veux bien. Quoique, pour répondre à une question d'un commentateur (le 7 mai), je ne me qualifierais pas d'anarchiste. Je n'ai aucun titre pour mériter cette appellation. Aucune action à mon palmarès.
    Ou alors des actes à la Brassens : « Je suis anarchiste au point de toujours traverser dans les clous pour ne pas avoir de problème avec la maréchaussée. »
    Mais vous pouvez voir en moi un lecteur de Stirnerfasciné par sa prose et ses idées. Cette volonté d'expurger l'individu de tous les discours dominants et de fonder la société sur des associations libres et résiliables quand elles ne nous conviennent plus. Et puis quand même, il me semble que s'il y a bien quelque chose qu'il faut cultiver, ce sont les contre-pouvoirs.
    Et là, avec M. Sarkozy, il va y avoir du travail !

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Mai 2007 à 08:59
    Bonjour...
    Et bien, je dirai qu'en France et même dans le monde : Nous ne sommes jamais contents ! ;) Sans être un pro-sarko, on peut s'apercevoir que tout le monde réclame un Président fort avec une grosse partie de français derrière lui... Un Président qui rassemble... Un Président qui a du Puntch... Un Président avec un grand parti... Et quand tout est là... : On se méfie !!! Et on cherche un contre-pouvoir ! Et on a peur d'une dictature, ect, ect... je trouve ça bizarre mais en même temps, tellement humain ou mondialiste !!!
    2
    LRB
    Lundi 21 Mai 2007 à 10:49
    resister, oui mais comment ?
    Certes sarkozy n'est pas hitler. Mais Sarkozy represente une droite decomplexee, celle des possedants, celle des nationalistes, celle des nostalgiques de la colonisation... Non, tout le monde ne veut pas d'un president fort avec un grand parti presque unique qui decide pour nous et a qui on peut transferer notre responsabilite sociale. nous, nous aurions prefere que la France continue sur la voie de la Démocratisation de la societe. Au lieu de cela, la France et le Monde sombre dans le "One Best Way" qui tue les idéaux et fait tryompher la technique froide de la gestion au dela des partis. nous assitons a la mort de l'utopie et à la standardisation de l'humanite. Requiem http://laroseblanche.zeblog.com
    3
    marinette
    Lundi 21 Mai 2007 à 11:04
    réponse à ateka
    C'est tout à fait ça! Et on peut même se faire tester la personalité pour savoir si on est plutôt "interne" ou externe": http://www.queendom.com/tests/access_page/index.htm?idRegTest=704 Le "si on veut on peut" du Sarko, est franchement internaliste. Et c'est tout à fait raccord avec l'individualisme que valorise notre société et le néolibéralisme qui va avec!
    4
    Lundi 21 Mai 2007 à 23:10
    Test
    Je l'ai fait, Marinette! Vraiment, il faut ne pas savoir comment s'occuper! Enfin... Les résultats sont assez mélangés. Rien qui me surprenne. Finalement, le test me conseille de prendre conscience que j'influence activement les événements de mon existence et que je peux les rendre positifs! Et vas-y mon gars! Tu peux le faire!
    5
    Mardi 22 Mai 2007 à 00:15
    C'est proprement hallucinant
    ton petit mot. Tu fais référence à la thématique tranchée (je crois que j'aime bien ça dans le fond) du mien et j'y ai placé Brassens en soulignement... Vraiment très rigolo.
    6
    Samedi 26 Mai 2007 à 14:51
    Contre-pouvoirs
    Je crois que c'est ça qui va être grave, la quasi absence de contre-pouvoirs. Certains diront que cela est déjà arrivé avec Mitterand, c'est vrai et c'est bien ce qui fait souci. Surtout que cette fois c'est comme le dit RLB, une droite décomplexée qui n'a pas peur d'affirmer que les riches se doivent d'être encore plus riches, le Roland Dumas de droite pourra étaler son succès de manière ostentatoire. A suivre...
    7
    Jean Chauma
    Mardi 18 Septembre 2007 à 20:11
    les cons
    Si on reste suffisamment longtemps en prison, on apprend entre autre chose, qu'il est, dans le fond, à la final pas très judicieux de fomenter des contre pouvoir et autres oppositions, dans les années 70 j'ai vu des anars de la ligue organisés, intelligent se casser face à l'a.p. c'est qu'il y a une grande force à la connerie. En prison face au cons, aux cons avec pouvoir, je n'ai vu qu'une seule chose fonctionner vraiment à long terme, c'est de vivre à longueur de temps pour soi et par soi, ainsi de mettre tous le reste à distance et de se créer des alliances élitistes. Mais, hélas, pour cela pour cela il faut passer un temps de fou enfermé.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :