• Quelques pages du journal de Léautaud

    Paul LéautaudCe tome du journal de Paul Léautaud porte le numéro XI. Dépareillé, acheté au marché aux puces.

    Léautaud a 64, puis 65 ans. Sincère toujours, de franc parler, l’homme se fait craindre et respecter à cause de sa franchise et du manque de prise qu'il laisse où l'agripper.

    Il est grincheux, peste contre tout et tous, misogyne, misanthrope. Les femmes pour lui sont des êtres inférieurs, juste bons à faire l'amour, et la plupart des hommes des imbéciles.

    Notre auteur n'aime que les chats et écrire, et lire, mais ce qui est simple, vrai et fort.

    « Bien écrire, pour moi, c'est avoir un style qui colle exactement aux mouvements de l'esprit. »

    Pas mal. Mais du coup, on s’étonne qu’il se trompe presque scientifiquement sur la valeur des écrivains qu'il côtoie, au Mercure de France ou il travaille et ailleurs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :