• Prix de la loterie romande

                          Danse d'Appolon avec les muses, par Baldassare Peruzzi (1481-1536)
    Comme tout arrive, je suis désormais juré d'un prix. Celui de la loterie romande, décerné par l'Association des écrivains valaisans. Un prix cantonal, mais dont les candidats cette année sont assez intéressants. Jugez plutôt :

    Catherine Ballestraz, pour Comment vas-tu ?

    Marianne Claret, pour La parole amputée

    Bastien Fournier, pour Salope de pluie

    Catherine Lovey, pour L'homme interdit

    Jérome Meizoz, pour Le rapport Amar

    Eric Masserey, pour Le Sommeil séfarade

    Pascal Praplan, pour Cave.

    Ne déduisez rien de l'ordre de cette liste : elle est alphabétique. Mais comme vous voyez, c'est une bonne moisson. Des textes divers et intéressants.

    Mon choix a été fait en mon âme et conscience, et, surtout, en toute subjectivité. J'ai mes préférés, bien entendu, mais je ne vous dirai pas pour qui est mon vote.

    Et puis je ne suis pas seul à décider. Comme autres jurés, il y a Madame Gaby Zryd-Sauthier et Monsieur Jacques Herman (qui tient aussi un blog de poésie). Les mécontents sont priés de s'adresser à eux.

    Le résultat ? Ici, dès qu'il sera public.


  • Commentaires

    1
    Ph.gérard
    Mardi 2 Octobre 2007 à 11:31
    Prix
    Je me suis toujours demandé comment s'attribuent ces prix. Certes, le vôtre n'est pas le Goncourt, mais je ne peux m'empêcher d'imaginer derrière tout choix des partialités et des combines. Pouvez-vous, pour la clarté de l'affaire, expliquer comment vous procédez?
    2
    Mardi 2 Octobre 2007 à 14:13
    Inter
    En 2006, j'ai été jury du Livre-Inter (suivre l'url). C'est un prix garanti zéro magouille. Le problème de pas mal de prix où siège des écrivains ce sont les éditeurs :-) . Bien sûr cela n'est pas possible avec le prix de la loterie romande qui est en fait décidé en faisant tourner un grande roue.
    3
    Mardi 2 Octobre 2007 à 17:18
    Loterie
    Combien gagne celui qui à écrit le poème suivant: Comment vas-tu? J'ai la parole amputée Par cette salope de pluie. L'homme interdit (descendit) A la Cave Lire le rapport Amar Et sombra dans le sommeil séfarade
    4
    Mercredi 3 Octobre 2007 à 00:53
    A moi Muses amusez-moi
    L'angoisse m'étreint soudain: sur l'image il me semble que ce sont les Muses et j'en compte dix... La 10e est-elle offerte si on en achète neuf? Amitiés.
    5
    Mercredi 3 Octobre 2007 à 16:00
    Prix
    Tout, cher Ph. Gérard, est rigoureusement honnête dans ce prix. A partir de la sélection que vous avez citée ci-dessus, il y a un premier tour, après lequel on garde les finalistes, puis un deuxième tour où on tente de se mettre d'accord sur le lauréat. Il n'y a donc pas de combine comme vous le craignez, mais il y a bien des partialités: chacun vote pour les livres qu'il préfère!
    6
    Mercredi 3 Octobre 2007 à 16:05
    Muses et loterie
    Une des dix muses, chez Jacques Herman, est Appollon. Il me semble que je l'ai repéré. Et pour ton poème, Michel, tu gagnes un voyage à moto plein de rencontres avec des femmes blondes...
    7
    Mercredi 3 Octobre 2007 à 21:41
    Apollon
    Par Jupiter, Alain, tu as raison: on peut compter les poils de sa barbe; c'est ce qui le distingue de Diane qui n'est pas sur le tableau...de chasse.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :