• Petit profil politique télévisuel

    Il y a quelques jours, visite chez moi d'une journaliste et d'un cameraman de la TSR. Ils venaient pour les élections fédérales de cet automne. Pour me faire passer le test Smartvote. Une suite de questions sur internet qui déterminent votre profil politique, les candidats qui défendent le mieux vos idées, et les partis dont le programme a une chance de correspondre à votre vision  du monde.

    Bon, après l'avoir fait, je peux dire qu'il n'y a rien d'étonnant dans les résultats. Ceux qui seraient intéressés à passer le test peuvent cliquer sur la  bannière Smartvote.  Et pour voir  mon test, commenté et monté dans une petite vidéo sur le site de la TSR, il suffit de cliquer ici ou sur la bannière de tsr.ch et un lien vous emmènera au lieu idoine.
    Pourtant, deux informations intéressantes m'ont été livrées autour de ce petit événement. La journaliste, la délicieuse Fanny Moille, m'a révélé que si les hommes qu'elle contactait acceptaient facilement de participer à son émission, les femmes étaient plus méfiantes. Qu'elle n'arrivait pas à en avoir suffisamment.
    C'est captivant, non ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'elles ne veulent pas que leurs opinions soient connues ? Qu'une définition telle que celle de Smartvote est trop précise pour elles, dont le mode de vision est peut-être plus nuancé ? Qu'elles savent qu'elles ne sont pas monolithiquement figées sur des opinions, elles fluctuent, et ne veulent pas fixer une image qui sera peut-être fausse un peu plus tard ?
    Il y a là en tout cas de quoi parler. Sortir quelques vieux schémas sur la nature féminine, et si elle existe, et ce qu'elle est, etc. Ça va me rappeler de bonnes vieilles discussions, tout ça.
    La deuxième information est plus frivole. Le mail qui m'a contacté dit ceci : «  L'idée est de faire réagir des personnalités du monde de la culture, du sport et des sciences aux différents thèmes de campagne, de connaître leur rapport avec la politique et leurs attentes par rapport à ces élections. » Vous avez bien lu, oui, vous ne vous trompez pas. Des personnalités du monde de la culture. C'est moi ! (Car il ne peut évidemment s'agir de sport ou de sciences.)
    Je le savais bien qu'il fallait persévérer ! Ecrire des romans ! Nourrir ce blog ! Boire des cafés dans les bistrots de Plainpalais en prenant l'air d'attendre qu'une poésie descende du ciel. Ma foi, ça finit par payer ! La récompense : se retrouver avec Mister Suisse Romande, le patineur Yann Lambiel et Monsieur Météo sur le site de la TSR !
    Et on dit que la littérature n'a plus de prestige ! 


  • Commentaires

    1
    Ph.gérard
    Lundi 17 Septembre 2007 à 15:19
    Prestige
    Vous voyez bien que si, et quel prestige! Rien moins que cotoyer Mister Suisse romande!
    2
    Mardi 18 Septembre 2007 à 09:10
    Prestige
    N'est-ce pas?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :