• Mario et Oscar Wilde

    Au risque de fâcher les musiciens, dont deux au moins sont des lecteurs de ce blog, je ne parlerai pas ici du concert du groupe En Attendant Mario auquel j'ai assisté hier soir. Simplement une question de genre. Ici, c'est plutôt l'écrit.
    Car qu'est-ce que c'est, En Attendant Mario ? Un groupe de rythm'n'blues. De vieux standards. Tout ce qu'on aime comme musique.
    Avec un pianiste et un guitariste solo excellents. Une section rythmique qui assure. Deux voix, une mâle, une femelle (la voix ! mais je En attendant Mariosens qu'il vaudrait mieux dire « féminine », même si ce n'est pas la même chose). Un chanteur showman look blues brothers et une chanteuse en tenue sexy. Et Mario.
    C'est le guitariste rythmique. On lui doit tout. On lui doit beaucoup. On lui doit le nom du groupe.
    C'est parce qu'il était absent aux répétitions. Ça fait déjà des années de ça, à la création de l'orchestre. Récemment il a réapparu. Il assurait hier sa première prestation publique. Bravo Mario !
    Tiens, finalement, j'en ai parlé quand même.
    Tout autre chose. Pour continuer (et conclure) notre feuilleton sur les livres qu'on ne lit pas et dont on parle (voir ici et ici). Une citation définitive. Elle est d'Oscar Wilde, et je l'ai trouvée en sous-titre de La Distinction, magazine social, politique, culturel, littéraire, artistique, culinaire. Celui qui décerne le Grand Prix du Maire de Champignac, attribué au personnage public qui a fait le plus honneur aux talents rhétoriques du personnage de Spirou. Cette année, c'est la politicienne Liliane Maury Pasquier avec cette perle: « Tout le débat se base sur un non-dit largement sous-entendu ». Un prix mérité !
    On trouvera tout ça ainsi que les discours non moins immortels des organisateurs dans le numéro 116.
    Voici donc la citation de Wilde. Tellement juste. A méditer.

    « Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. »


  • Commentaires

    1
    zorg
    Vendredi 9 Mars 2007 à 15:32
    blues
    I got the blues. Version sur le site de Mario.
    2
    rot89
    Vendredi 9 Mars 2007 à 16:16
    wilde
    Oscar, c'est le frère de Kim?
    3
    Markus
    Vendredi 9 Mars 2007 à 22:24
    Tu en parles ou
    tu en parles pas? Faudrait savoir!
    4
    Vendredi 9 Mars 2007 à 22:39
    Figure
    Je ne veux pas faire mon savant, cher Markus, mais enfin, c'est une figure qu'on nomme "prétérition".
    5
    Vendredi 9 Mars 2007 à 22:42
    Oscar
    Et Oscar, mon cher rot89, n'est pas le frère de Kim Wilde, mais son charcutier.
    6
    Arthur Martin
    Dimanche 11 Mars 2007 à 14:25
    La citation
    de Wilde est définitive. Manifestement, beaucoup l'imitent.
    7
    vouvou
    Lundi 12 Mars 2007 à 17:39
    la distinction
    C'est super jouissif, la distinction. Vous avez vu le site? Vite, abonnez-vous!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :