• Manifestes du surréalisme, par André Breton

    Les surréalistes, par Max Ernst

    Mouvement mouvementé, le surréalisme. Les listes des noms d'exclus, de traîtres et d'enfants prodigues s'accumulent dans chacun des deux Manifestes, dans les Prolégomènes à un troisième Manifeste, etc. Ça, c'est le côté polémique. Car même si André Breton s'est toujours défendu d'être le chef de file du mouvement, il tenait ferme sur les principes, se voulait le gardien du temple et avait la condamnation lourde. Ce qui lui avait valu de la part de ses adversaires un titre peu flatteur: « le pape du surréalisme. »
    Inutile d'entrer dans des querelles de personnes. Ce qui m'a intéressé, surtout, en lisant ces Manifestes, c'est le sérieux qu'ils donnent à des activités que nous avons tous pratiquées, surtout dans l'adolescence. L'écriture automatique. Le récit de rêve. Le cadavre exquis...
    Des exercices importants pour Breton parce qu'ils révèlent ce qu'il a appelé le hasard objectif. C'est-à-dire la présence d'un ordre supérieur. Un ordre qui me semble difficile à définir.
    Ce n'est pas Dieu, c'est une « forme de manifestation de la nécessité », comme disait Engels que Breton citait.
    Je n'arrive pas très bien à le déterminer, cet ordre, et peut-être que les surréalistes non plus.
    Si je me souviens bien des autres oeuvres de Breton, il y a chez lui une sorte d'émerveillement face aux coïncidences, aux collusions, aux synchronicités, plus qu'une réelle tentative de définir ce vers quoi elles mènent.
    Qui peut bien être simplement ce que d'autres appellent la poésie, ou l'état de poésie...

    André Breton, Manifestes du surréalisme, Idées Gallimard


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 11:22
    Tout l'indicible
    Breton pourrait avoir été (d'autant plus que la chronologie est ici bannie par nature) l'enfant naturel de C.G.Jung et de G. Haldas. L'émerveillement de la synchronicité et l'état de poésie intimement mêlés. A deux pas seulement de la pataphysique. Où sont d'ailleurs les frontières après qu'on a fait en sorte qu'elles s'évaporent? Fascinant surréalisme...
    2
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 12:50
    ou pas
    Je n'ai jamais rien compris aux écrits d'André Breton. ça reste très hermétique pour moi. Parfois ça m'attriste, je m'en veux. Mais le plus souvent, pas du tout
    3
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 12:54
    Illustration
    Une très belle illustration en tout cas! Bonne continuation David de conseil santé : http://www.conseil-sante.org/
    4
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 15:39
    illustration
    On peut mettre un nom sur chacun de ces visages, David. Bon, Breton est facile à reconnaître par la place qu'il prend. Mais les autres
    5
    Samedi 13 Juin 2009 à 15:25
    ILLUSTRATION
    On peut mettre un nom sur chacun de ces visages, David. Bon, Breton est facile à reconnaître par la place qu'il prend. Mais les autres
    6
    Jeudi 20 Août 2009 à 11:43
    illustration
    Une très belle illustration en tout cas!
    7
    Jeudi 20 Août 2009 à 11:44
    illustration
    Une très belle illustration en tout cas!
    8
    Dimanche 30 Août 2009 à 19:15
    OU PAS
    On peut mettre un nom sur chacun de ces visages, David. Bon, Breton est facile à reconnaître par la place qu'il prend. Mais les autres
    9
    Lundi 31 Août 2009 à 09:40
    surréalisme
    Vos commentaires et vos liens, Mutuelle, sont complètement surréalistes...
    10
    Lundi 12 Mars 2012 à 08:57
    beats by dre
    J'ai récemment rencontré un monsieur promenant dans le centre commercial beats by dre portant Monster Beats Studio par Dr. Dre Casque et ne pouvait pas résister à la tentation de Beats by Dre In-Ear se demander comment ils ont sonné. Il a eu la gentillesse de me faire entendre Beats by Dre Solo HD vos écouteurs Beats rapide et dire que j'ai été impressionné serait tout à fait court.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :