• Les amants du Spoutnik, par Haruki Murakami

    haruki murakamiIl y a chez plusieurs auteurs japonais qu'on m'a conseillé de lire quelque chose d'un peu pédagogique. En avançant dans Les amants du Spoutnik, par exemple, je me disais que ce texte conviendrait tout à fait à des élèves de 15 ans. Tout est bien expliqué, bien détaillé. Les gestes sont rendus minutieusement. Il y a un humour sympa, conventionnel et gentillet. Ça veut être un peu anticonformiste et excentrique, ça l'est de façon appliquée.
    Il s'agit d'une jeune fille qui veut écrire et il y a quelques théories sur l'écriture qui semblent du niveau de quelqu'un qui se pose les premières questions de sa vie sur le sujet.
    Elle s'appelle Sumire. Une fille dont K, le narrateur, est amoureux. Mais elle ne pense qu'à devenir écrivain et fait bien des efforts pour vivre en bohème (elle fume beaucoup et se couche à 3 heures du matin). Finalement, elle rencontre Miu, une femme d'affaire mariée, en tombe amoureuse et devient sa secrétaire assagie.
    Bon, ça décolle un peu dans la deuxième partie, qui verse dans le fantastique. Sumire disparaît de façon inexplicable. Miu a vécu une expérience terrifiante de dédoublement dans une petite ville suisse qui a fait blanchir ses cheveux en une nuit. Le narrateur pressent l'existence d'un univers parallèle dans lequel Sumire se serait réfugiée.
    C'est un peu plus intéressant. Mais ça ne me fait pas comprendre comment certains considèrent Haruki Murakami comme un des plus grands écrivains actuels.
    Accusons déjà le traducteur. Il semble que les Japonais considèrent Murakami comme un styliste novateur.
    Or on ne peut pas dire que cet aspect ressort dans la version française des Amants du Spoutnik.

    Haruki Murakami, Les amants du Spoutnik, 10/18


  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Avril 2008 à 14:44
    Murakami
    J'ai commencé à lire les Chroniques de l'oiseau à ressort de ce même auteur, sans parvenir (pour l'instant) à le terminer. On m'a toujours dit le plus grand bien (c'est un euphémisme) de Murakami. C'est rafraîchissant de lire une opinion contradictoire.
    2
    Jeudi 24 Avril 2008 à 20:22
    Sévère
    Je te trouve trop sévère pour ce livre. Il y a un point où je te rejoins, c'est probablement un excellent livre pour des ados. J'ai sans doute gardé mon âme d'ado, j'aime vraiment beaucoup Murakami... Après "A l'ouest de la frontière..." et "la chasse au mouton sauvage" Je suis en train de me régaler avec "Kafka sur le rivage". J'espère qu'il va tenir la promesse des 90 premières pages. http://perinet.blogspirit.com/archive/2008/02/26/les-amants-du-spoutnik.html http://perinet.blogspirit.com/archive/2008/03/08/mouton-sauvage.html http://perinet.blogspirit.com/archive/2006/11/25/au-sud-de-la-frontiere.html
    3
    Jeudi 24 Avril 2008 à 20:23
    Sévère
    Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil.
    4
    C.C.
    Dimanche 27 Avril 2008 à 20:47
    Catégorie adultes
    Si Murakami est un auteur pour adolescents, je serais curieux de savoir qui vous jugez digne de figurer dans la catégorie adultes !
    5
    C.C.
    Dimanche 27 Avril 2008 à 20:47
    Catégorie adultes
    Si Murakami est un auteur pour adolescents, je serais curieux de savoir qui vous jugez digne de figurer dans la catégorie adultes !
    6
    C.C.
    Dimanche 27 Avril 2008 à 20:49
    Bis repetita
    Désolé pour le doublon...
    7
    Lundi 28 Avril 2008 à 22:01
    Murakami
    C'est "amusant" cette façon de juger "à l'emporte-pièce". Avancez un peu plus loin dans cette œuvre, lisez Chroniques de l'oiseau à ressort et Kafka sur le rivage, décantez lentement, immersion et, peut-être, au bout, capterez-vous quelque chose d'autre qu'un style pour adolescent....
    8
    Mardi 29 Avril 2008 à 09:16
    H.M.
    Kafka sur le rivage est dans la pile de livres qui m'attend. Donc, effectivement, on verra...
    9
    a.r.cane
    Mardi 29 Avril 2008 à 09:56
    lèse-majesté
    Il semble, Bagnoud, que vous ayez commis un crime de lèse-majesté en émettant des réserves sur l'incontestable Murakami. Vous vous faites taper sur les doigts? Ca vous apprendra.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :