• Le nouveau numéro de Coaltar

    une image d'Haneke
    Nouveau numéro de la revue littéraire en ligne Coaltar (Coaltar.net).
    On y trouvera notamment ma présentation d'un poète, Vital Bender. Voici le début de mon texte:

    "Je ne sais rien de lui. Presque rien. Deux dates, trois faits, quelques anecdotes, quelques éléments à partir desquels une légende locale s'est construite. On se la raconte après les vins, entre lettreux, dans la toute petite secte qui lit et se demande ce qu'écrire signifie. Quelque part dans la plaine du Rhône, il y a une table, des gens autour, des bouteilles presque vides, et soudain quelqu'un prononce son nom, un très beau nom. Vital Bender.
    "Je n'ai jamais vu de photo de lui. Je ne sais pas à quoi il ressemble, s'il était grand, petit, séduisant ou laid. Il est né en 1961 à Fully, village valaisan, mort à quarante et un ans sous une locomotive, pas très loin de là, dans la plaine du Rhône. Il a escaladé le grillage. Il s'est assis sur la voie. Il a attendu.
    "C'était un poète. Il écrivait des vers qui jaillissaient souvent comme des fusées, d'autres fois faisaient long feu. Quand ça marchait, c'était une explosion dans le ciel noir. Parfois ça s'écrasait sur le sol, ça sifflait dans l'herbe. Mais il ne se décourageait pas, en tout cas au début...."

    (La suite est ici.)


  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Décembre 2009 à 00:30
    En des ailleurs brûlés
    Je ne connaissais rien de lui non plus. J'ai acquis très récemment "En des ailleurs brûlés" (Monographic; encore disponible). Je lis en 4e de couverture "Vit actuellement sur une île quelque part entre Fully et Charrat". Eh bien, il n'y a pas un mot à changer à cette phrase.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :