• Le musée Rietberg et les arts non européens

    Le musée Rietberg à Zürich. Appelé aussi Musée des arts non européens.
    Quand on va dans ce genre de lieu, on ne peut s'empêcher de comparer avec le Musée du Quai Branly C'est devenu la référence, Quai Branly. « Là où dialoguent les cultures. » Voulu par Jacques Chirac, un grand amateur.
    Branly, c'est une architecture où on lit les espaces de l'extérieur. A l'intérieur, une sorte de labyrinthe caverneux, un peu étouffant parfois dans l'ambiance et l'accumulation, mais fascinant comme un vertige, attirant, dont on n'a plus envie de sortir. Qui hésite entre l'ambiance de l'aventure, de la découverte, la mise en valeur des objets et une organisation thématique censée donner du savoir. Shiva dansant, 11ème siècle, Musée Rietbert
    Une grande question que pose ce genre de musées. L'ethnologue ne voit là que des objets de culte, religieux, symboliques, pratiques, et éclaire leur sens dans le rituel et le social. Le fervent d'art primitif ne s'intéresse qu'à leur beauté plastique.
    Nous, amateurs peu éclairés, nous oscillons sans cesse entre ces deux pôles. Fascinés par l'esthétique et le spectaculaire de ce masque, par la forme de cette statue, curieux d'apprendre dans quelles circonstances ils étaient utilisés, brandis, et quel était leur pouvoir symbolique ou magique.

    A quoi peut-être il faut ajouter une troisième question. La question historique.
    De quand date ce bas-relief, cette estampe japonaise ? Que faisait-on en Europe à cette époque, où en étaient la civilisation, l'art ?
    Je trouve un intérêt à ces musées sous ces trois angles. Avec parfois encore quelque chose d'un peu plus bas.
    Quand je suis fatigué, je ne cherche plus que des ambiances. J'entre dans la salle des chamans ou du bouddhisme tibétain, je me laisse globalement envahir par une atmosphère, paresseusement, sans vouloir en savoir plus.
    Enfin, le Musée Rietbert a des pièces très intéressantes, des collections riches. Plus clairement exposées qu'au quai Branly, plus didactiquement aussi.
    Une partie des bâtiments sont neufs, les réserves sont accessibles, on peut s'y promener poétiquement. Le tout est dans trois pavillons et le parc autour est charmant.


  • Commentaires

    1
    jo
    Samedi 18 Août 2007 à 09:25
    Rietberg
    et pas Rietbert comme tu l'écris vers la fin...
    2
    Samedi 18 Août 2007 à 09:31
    Excuses
    Toutes mes excuses. Effectivement: Rietberg!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :