• Le lac de Combavert

    Quelques jours dans les Alpes. Comme d'habitude, pour première promenade, je monte vers le Touno. Une montagne gothique, tout en pierre, avec des tours, des clochetons, des gargouilles. Une vraie cathédrale. Je vais jusqu'au lac de Combavert, une émeraude dans les alpages.

    Le lac de combavert depuis le sommet du Touno, par Ueli RazSinon qu'à cette époque, il n'est pas vert. Il est situé au fond d'une sorte de petit cratère aux pentes encore enneigées, et comme l'eau reflète ce qui l'entoure, elle paraît blanche. Une vraie banquise. En approchant, comme le plan d'eau apparaît presque au dernier moment au détour du sentier, on a l'impression qu'il est gelé. Il faut arriver presque au bord pour trouver dans ce miroir le ciel au milieu des neiges.
    Le coin étant protégé par l'ombre du Touno, on serpente encore autour des névés. Certains sont tachés d'une sorte de poudre rouge. On m'a dit que c'était le sable du désert du Maghreb, soulevé par les vents, amené jusqu'ici par les nuages. Je ne contrôlerai pas cette information. J'aurais trop peur d'être déçu si elle était fausse. 


  • Commentaires

    1
    klaux
    Mercredi 13 Juin 2007 à 14:23
    maghreb
    Elle est vraie.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :