• La vie même, par Paco Ignacio Taibo II

    Il a donc dû exister un Paco Ignacio Taibo I, dont j'ignore tout. Pour le II, j'ai regardé ici .
    Où j'ai appris que Paco Ignacio Taibo II (on ne se lasse pas de répéter un si joli nom : Paco Ignacio Taibo II) aurait à peu près introduit le polar au Mexique. Wikipédia révèle aussi qu'en avril 2005, il a écrit un roman avec le sous-commandant Marcos. Des Morts qui dérangent. Un polar social semble-t-il.
    Comme dans La vie même. Taibo y
    invente une ville minière, Santa Ana, au centre-nord du Mexique. Il suppose que sa municipalité est rouge, a l'appui du peuple et s'oppose aux crapules du PRI. Le PRI. Le Parti Révolutionnaire Institutionnel (comme on vous dit !) qui a dirigé le Mexique jusqu'en 2000 et qui est, pour Taibo, le père de tous les maux. Corruption, mainmise absolue, oppression, malversations, etc.
    Donc, Jose Daniel Fierro, un auteur célèbre de polars, est appelé comme chef de la police de Santa Ana après que deux personnes ont été assassinées à ce poste. Il découvre la réalité de la ville et les conflits municipalité/Etat.
    Finalement, après quelques affaires courantes, il y a bien un meurtre. Celui d'une gringa blonde retrouvée nue dans une église. Mais on voit bien que la résolution de l'énigme intéresse moins Taibo que la mise en accusation du système.
    Courts chapitres, détachement un peu désenchanté de la narration, exotisme, personnages attachants, désillusionnés mais décidés à faire leur devoir jusqu'au bout : ça fonctionne bien. Le livre a même reçu le prestigieux Prix Hammett, décerné par l'Association Internationale des Ecrivains de Romans Policiers, en 1987.


  • Commentaires

    1
    ph.gerard
    Dimanche 4 Mars 2007 à 11:40
    pub
    J’essaie à nouveau.
    2
    ph.gerard
    Dimanche 4 Mars 2007 à 11:41
    pub
    Mais mon long texte n'a pas passé.
    3
    Dimanche 4 Mars 2007 à 11:58
    suite
    Mais qu'est-ce que ces publicités
    4
    ph.g
    Dimanche 4 Mars 2007 à 12:00
    suite
    pour librairie chrétienne ou société de publication à compte d'auteurs
    5
    ph.g
    Dimanche 4 Mars 2007 à 12:01
    suite
    ou
    6
    ph.g
    Dimanche 4 Mars 2007 à 12:07
    suite de la suite
    comme je le lis actuellement, semaine européenne de ski gay ?
    7
    Dimanche 4 Mars 2007 à 15:06
    bravo
    Vous y êtes arrivé. Enfin, bout par bout, mais j'admire votre persévérance. Je ne sais pas ce qui se passe avec vos commentaires (voir les miens dans les deux entrées d'hier). Pour répondre à votre question: ces publicités viennent toutes seules. Je n'ai aucune responsabilité là-dedas. C'est lié à blogg.org, et, si j'ai bien compris, distribué par google qui repère des mots-clés dans les sites. Dans le mien, manifestement: librairie, auteur et ski.
    8
    ph.g
    Dimanche 4 Mars 2007 à 16:39
    blogg
    Vous feriez bien de dire à votre fournisseur de régler ses paramètres de commentaires. Puisque c'est eux qui profitent de la pub. Et on va bien voir si maintenant, ça passe.
    9
    ph.gerard
    Dimanche 4 Mars 2007 à 16:49
    Rien
    Je suis le premier étonné de voir qu'près tout ce que j'ai essayé, le comm précédent est parti comme une lettre à la poste. Notez, puisque je puis parler désormais, que je n'ai rien contre les semaines européennes de ski gay ou la librairie chrétienne ou les sociétés de publication à compte d'auteur, mais j'ai trouvé ces références assez amusantes. On est bien loin du polar dont vous parlez, cependant.
    10
    mick
    Mercredi 27 Juin 2007 à 14:56
    PIT I
    Effectivement, il existe bel et bien un autre Paco Ignacio Taibo : son père, lui-même écrivain et journaliste. Notre auteur a rajouté le numéro II à son nom pour éviter toute confusion. Pour en savoir plus sur PIT II (pour les intimes), voici deux liens intéressants : http://www.vespito.net/ (site non officiel mais assez complet) http://www.payot-rivages.fr/asp/auteur.asp?Id=1107 (son éditeur français)
    11
    Mercredi 27 Juin 2007 à 17:27
    Merci
    pour les infos, Mick.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :