• La place, par Annie Ernaux

    Annie ErnauxC'est le premier livre de Annie Ernaux que je lis, malgré la notoriété de l'auteur. Mais probablement pas le dernier.
    La place. Prix Renaudot en 1984. Grosses ventes, popularisation de l'auteur. Beaucoup de succès à juste titre pour ce texte sobre, dense, allusif, elliptique.
    Annie Ernaux y parle de son père, mais le thème principal est le changement de classe sociale, les blessures qui y sont liées, ce qu'on laisse et ce qu'on emmène avec soi dans cette transformation.
    Le grand-père était paysan sans terre, parlait patois et travaillait comme ouvrier agricole. Le père progresse socialement. Retiré de l'école à 12 ans, il est placé dans les fermes puis l'armée le libère de cette sujétion. Au retour, il refuse le destin de valet qui l'attendait, travaille à l'usine, économise et devient commerçant. Il achète une épicerie-café dans un ghetto ouvrier d'abord, puis dans un quartier d'Yvetot.
    La fille pousse cette ascension sociale. Elle étudie les lettres modernes à l'université et la voici professeur. C'est le récit des épreuves pratiques du Capes qui ouvre le livre, suivi immédiatement par la mort du père : accession à la bourgeoisie et disparition du maillon des petites gens. Une disparition qui va, paradoxalement, replacer Annie Ernaux devant son histoire propre, dont elle a fait ensuite la matière de son œuvre.
    Elle vient d'ailleurs de sortir un livre dont on dit le plus grand bien. Autobiographique, bien sûr. Les années. « Une autobiographie impersonnelle et fascinante où Annie Ernaux tient la chronique de son xxe siècle. » (L'Express 

    Annie Ernaux, La place, Folio 


  • Commentaires

    1
    jmo
    Mercredi 9 Avril 2008 à 08:25
    Souvenirs, souvenirs…
    Excellent article sur ma copine Annie Ernaux qui avait stupéfié l'auditoire torontoi, lors d'une tournée commune et mémorable au Canadien, en racontant par le détail les circonstances de son premier orgasme! Il faut lire Les Années, son dernier livre, qui est un chef-d'œuvre.
    2
    Mercredi 9 Avril 2008 à 14:09
    Maginifique
    En fait La place est mon livre favori d'Annie Ernaux. sur la névrose de classe. Le livre sur la question. Je suis en train de lire Les Années. Belle écriture. Mais plus cérébral. J'en suis au début, j'y reviendrai après. http://anthropia.blogg.org
    3
    Le rat
    Jeudi 10 Avril 2008 à 09:06
    Orgasme
    Des détails, JMO ! Des détails !
    4
    Jeudi 10 Avril 2008 à 11:43
    Partagé
    C'est amusant, je viens de lire ce petit livre il y a deux semaines et c'est le premier d'elle que je lis. J'ai failli faire une note la semaine dernière et puis j'y ai renoncé. J'ai trouvé le livre intéressant, en particulier quand elle parle du changement de classe sociale et de ces choses impossibles à échanger avec son père, mais en même temps, je trouve que ce sujet maintes fois traité ne m'a pas laissé une impression très profonde.
    5
    guliyev hidayat
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 18:31
    la place
    je trouve que ce livre est tres bien ecrit meme s'il est un peu court,c'est un livre interresant car on decouvre beaucoup le caractere de son pere...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :