• Juliette Récamier

    Madame Récamier par David

    Singulier destin que celui de Juliette Récamier (1777-1849). Elevée dans un couvent, mariée très jeune (15 ans) à un ami de ses parents dont elle était probablement la fille naturelle (ils n'eurent que des relations amicales et platoniques), elle entraîne autour d'elle toutes les personnalités de l'époque grâce à sa beauté, à sa générosité, à son esprit vif et profond.

    C'est du moins ce que disent, entre autres, Chateaubriand et Benjamin Constant, deux de ses admirateurs. Le premier a été son ami intime pendant la deuxième moité de sa vie, depuis ses 40 ans.

    Comme cet illustre amant qu'elle aima à la folie, elle passa du faîte de la fortune à la pauvreté, mais en conservant le cercle d'admirateurs qui fréquentait son salon et lui assurait une influence sur la vie de son époque.

    C'était là que se rencontraient ceux qui comptaient pendant la Restauration. C'était là où se déterminaient et se répandaient les politiques, les modes littéraires et artistiques de l'époque. Les salons étaient à leur époque ce que sont aujourd’hui les talk-show et les émissions politiques ou culturelles qu’on peut voir à la télé.

    Ainsi on pourrait dire, pour expliquer son importance alors qu'elle n'a occupé aucun poste, laissé aucun texte, que Madame Récamier était... non, peut-être pas TF1. L’Arte de la Restauration.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :