• Julien Burri, Poupée

    Julien BurriPoupée est un petit garçon. La poupée de sa maman, une princesse sans château, qui est très belle et très parée. Elle l’habille, le chouchoute, l’aime, il est sa chose, il est le meilleur, il aime bien raconter des histoires, il deviendra écrivain.

    Poupée grandit, on se moque de lui à l’école, il est tellement à part, tellement féminin. Il est différent. Il devient écrivain.

    Est-il différent, est-il écrivain parce qu’il a été la poupée de sa maman, sa chose, son objet d’exception? C’est ce que semble suggérer ce roman bref, elliptique, écrit au rasoir, qui comprend des chapitres à la troisième personne et d’autres où c’est Poupée qui voit les choses, entre réel et fantasmes. Le tout donne un texte d’une grande force, maîtrisé, sûr, tout en tension et en scènes fortes, aux allures de conte cruel et drôle.

    Julien Burri, Poupée, Bernard Campiche éditeur

    Ce roman a été sélectionné pour le Roman des romands


  • Commentaires

    1
    Jean
    Mardi 5 Octobre 2010 à 17:40
    Julien Burri, Poupée
    Est-ce une autobiographie ?
    2
    ab
    Mardi 5 Octobre 2010 à 21:33
    autobio
    Je l'ignore. Demandons-le à l'auteur...
    3
    Théo
    Mardi 9 Novembre 2010 à 18:08
    auto...biographie...
    Il s'en défend! Cependant entre l'autobiographie et le texte, les liens sont parfois ténus... Cependant, pas besoin de cela pour entrer dans ce monde si parfait qui se lézarde peu à peu...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :