• Journée de printemps

     Aujourd'hui, il y a eu comme une journée de printemps. La température, la douceur de l'air... Proust a merveilleusement parlé de ces saisons insérées dans d'autres saisons. Proust. Il va falloir le relire. J'ai fixé des délais. Tous les cinq ans. Sinon, je n'ouvrirais pas d'autre livre. Il me semble que le moment est bientôt venu.
    J'ai tout de même un souci, par rapport à ce blog. S'il m'est plaisant d'y parler de mes lectures, je ne peux, comme ça, à première vue, écrire sur La Recherche. (Puisqu'il paraît qu'on dit La Recherche, ça fait initiés, petit club, avec ce côté cercle d'intimes qu'on éprouve à appeler quelqu'un par son surnom - vous savez : Babal ou Petite...)
    Il faut du sérieux quand on s'attaque à ce monument. On ne peut pas donner ses impressions sur La Recherche (et toc !) comme on le fait avec Sans famille. « J'ai bien aimé. » « J'ai beaucoup pleuré. » D'ailleurs, sur Proust, tout a déjà été dit.
    Vous me direz que justement, si tout a déjà été dit, on n'a pas peur d'être ridicule avec une banalité ou un cliché. On ne fait en quelque sorte que citer.
    On verra bien. De toute façon, c'est encore de la musique d'avenir. Personne ne rentre comme ça dans A la recherche du... pardon, dans La Recherche. C'est comme gravir le Mont Blanc. On se prépare, on s'organise avant de partir, on s'entraîne. On prévoit, on fait de la recherche...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :