• Jeanne Champion, La Hurlevent

    Emily BronteMi-biographie, mi-roman, ce livre raconte l'histoire d'Emily Brontë (1818-1848) et, partant, celle de toute la famille.
    Quelles existences, celles des frère et soeurs Brontë! Nourries de fantastique, de rêve et de morts, nourrissant d'étonnantes créations littéraires faites par des adolescents exaltés au milieu d'une société rigide.
    Le résultat donne trois écrivains, Emily, Charlotte, Anne, et un frère, Branwell, qui était considéré comme un génie par toute la famille. Il est vrai que cet être si brillant et si faible de caractère a montré très vite un génie adolescentaire, fantasque, morbide et désordonné.
    Timide, susceptible, orgueilleux, vite blessé, ayant une grande opinion de son esprit et une pauvre de son corps, il est monté à Londres, a rêvé que la ville allait s'ouvrir devant lui, que les femmes se l'arracheraient, qu'il deviendrait le phare d'amis brillants...
    Mais il a rencontré partout l'échec et les refus, a fini en raté, révolté, drogué, alcoolique et tuberculeux, mort à 31 ans. Emily, la sauvage, l'asociale, la solitaire, qui s'est occupé de lui, qui allait le chercher au pub pour le ramener ivre mort à la maison, a sans doute hérité de sa tuberculose, a refusé de se soigner, est morte trois mois après lui, laissant des poèmes et un unique roman, un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale, Wuthering Heights.
    L'écriture de Jeanne Champion est intéressante, même si donner la parole à Emily Bronté fait parfois procédé. Mais c'est passionnant de voir la constitution de destins littéraires dans un endroit d'où on aurait pu penser que rien ne sortirait.

    Jeanne Champion, La Hurlevent, Le livre de poche


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :