• Helene Hanff au Terrier

    Au Terrier, hier soir. Mise en lecture de la correspondance qu'Helene Hanff a entretenue avec Frank Doel, publiée sous le titre 84, Charing Cross Road. On en trouve une traduction française aux éditions Autrement.
     Ça semble un roman épistolaire, c'est une vraie correspondance. Helene Hanff, obscure scénariste américaine pauvre, décide en 49 d'acquérir une vraie culture littéraire anglo-saxonne. Elle écrit à une librairie d'occasion londonienne, Marks & Co. Fank Doel lui répond. Ils sont vite sur la même longueur d'onde. Ils ont le même genre d'humour charmant, qui fait apprécier Helene par tous les employés de la boutique. Ça se développe (mais rien de sentimental, seulement l'amour des livres) pendant 20 ans, jusqu'à la mort de Doel. Avec un suspense : Helene ira-t-elle en Angleterre ou non ?
    Nicolas Rinuy a fait une bonne mise en lecture de ces lettres, qui utilisait toutes les possibilités de la petite scène du Terrier. On avait l'Angleterre amidonnée avec le très british Gérard Fissé, l'Amérique relax et exubérante de Jacqueline Hamouda. Marie-Adèle Borsinger en épouse du libraire, Catherine Schaller en secrétaire.
    Un bon moment et une leçon de littérature anglaise. Tous ces noms d'écrivains qui tombaient. Une manière de se rendre compte que décidément, je suis très francocentré. Qu'est-ce que j'ai lu (je parle des classiques anglais) ? Shakespeare, les sœurs Brontë, Dickens, Sterne... A peu près rien...

    A signaler, puisqu'on parle de lecture, que ce soir, Jacques Tornay sera dès 20h au café le 37,2, 16 rue du Gothard à Chêne-Bourg, Genève, pour lire ses poèmes. Entrée libre. 

  • Commentaires

    1
    Phil
    Lundi 26 Février 2007 à 09:23
    84 charing cross road
    Il y a eu un film, non? Avec Anthony Hopkins.
    2
    Filmo
    Lundi 26 Février 2007 à 10:01
    Bancroft
    Et Anne Bancroft dans le rôle de Helene Hunff. L'Anne Bancroft du Lauréat, celle qui charme Dustin Hoffman. Un film d'un certain David Hugh-Jones. Les acteurs sont excellents mais le film moyen.
    3
    Lundi 26 Février 2007 à 17:45
    Succès
    Si j'en juge ce que j'ai vu sur le net, le livre a été effectivement un grand succès qui a tiré Helene Hunff de l'anonymat. D'où le film, manifestement
    4
    rat
    Mardi 27 Février 2007 à 18:19
    poubelle
    Un défaut du Terrier: ça sent un peu les poubelles.
    5
    Mardi 27 Février 2007 à 18:27
    Ambiance
    On est chez les rongeurs associés, rat, ne l'oubliez pas. Ce sont des professionnels: tout pour l'ambiance exacte. Le sens du détail.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :