• Heike Fiedler dans le persil

    Marius Daniel Popescu a prêté son journal le persil à Heike Fiedler pour un numéro carte blanche qui présente plusieurs aspects du travail de cette auteure poétesse performeuse très créative.

    Quelques nouvelles (nanu nano) racontent le quotidien d'une femme (« elle »), évoquent de petits moments intimistes, impressionnistes, parfois surréalistes, où les sensations et le décor (la pluie, la lune, le vent) ont de l'importance.

    On trouve également des poèmes. Deux d'entre eux, rédigés à la première personne, jouent en miroir sur la page centrale du journal. Un autre, en allemand, évoque le travail de Kurt Schwitters. ll faut d'ailleurs signaler que ce numéro est très attentif à la typographie, à la disposition visuelle des textes, et aux images.

    Enfin, un texte pour 2 lectrices, 1 lecteur, un chœur, des hauts-parleurs, livret qui a été mis en musique par Steve Buchanan et monté au Festival Poésie en arrosoir, Cernier Evologia en 2011, rappelle les performances publiques de Heike Fiedler, qui a beaucoup travaillé sur la poésie sonore et dont on peut également apprécier les réalisations sur http://www.realtimepoem.com/

     

    Le persil, journal, numéros 68-69, juin 2013, 10 francs, av de Floréal 16, 1008 Prilly, lepersil@hotmail.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :