• Citation

    "Un écrivain ne lit pas ses confrères, il les surveille."

                                                                       Maurice Chapelan


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Juin 2011 à 07:16
    parution récente
    Si vous appliquez le contenu de la citation que vous donnez ici, je perds mon temps. Mais tout de même, ne pourriez-vous pas me "surveiller"? J'ai écrit un roman intitulé MONTER LA VIR A CRU dont voivi la 4° de couverture : Zelma et Hunt, personnages principaux de Monter la vie à cru, ne sont pas des êtres conventionnels. Ils ont vécu intensément les dernières années de cette période faste que l’on a appelée « Les Trente Glorieuses ». A cette époque, portée par un sentiment de puissance illimitée qui avait soulevé le monde économique, la société évoluait à grande vitesse. Les êtres s’exprimaient, et les femmes profitèrent des ouvertures qui s’offraient à elles. Zelma et Hunt, au sein de cette explosion vitale et créatrice, eurent l’opportunité, voire l’intelligence, de s’affranchir des contraintes qui avaient ligoté leurs aînés. Leur grandissement fut une aventure, leur avancée une douloureuse exploration, mais combien épanouissante, valorisante, libératrice ! On ne peut qu’aimer ce couple : ils s’aimaient tellement l’un, l’autre. On se le procure chez l'éditeur : www.monpetitediteur.com/librairie. Merci par avance.
    2
    ab
    Mercredi 8 Juin 2011 à 19:08
    message
    Le message est passé, Lautier.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :