• Cave, par Pascal Praplan


    Pascal Praplan a vécu une belle histoire. Celle dont rêvent tous les auteurs qui expédient leur manuscrit par la poste.
    Ce n'est pas un débutant. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages impertinents sur la politique, notamment Le bal des eunuques qui traite de l'impuissance parlementaire  à Genève (avec Renaud Gautier) et il a publié en 1998 un premier roman policier dont le héros est le Poulpe. Ça s'appelle Légitime défonce (sous le pseudonyme de Paul Milan, aux éditions Baleine).
    Je l'ai connu à Genève, Pascal Praplan, il y a quelques années. Elégant globe-trotter, journaliste indépendant, dans tous les sens du terme. Féru d'écriture et de romans noirs. Il vit maintenant à Ayent, je crois. Salut, Pascal ! (Si tu me lis.)
    Donc, Pascal Praplan a écrit Cave. Il en a fait dix copies, les a envoyées à cinq grandes et cinq petites maisons d'édition parisienne. Là-dessus, trois réponses personnalisées. Une lui annonçait que l'on avait détesté son texte. Les deux autres étaient positives.
    C'est chez Belfond qu'il publie aujourd'hui son roman. Cet éditeur le lui a pris tel quel, sans corrections, en gardant le même titre.
    On comprend en lisant Cave ce qui a tenté la maison. C'est un thriller. Un thriller en forme de huis-clos. Deux personnages principaux, une mère et une fille, S., qui approche la quarantaine. La mère est tyrannique, oppressive, elle a dirigé sa fille jusqu'à ce moment. Mais la fille rencontre un homme, découvre la passion, se révolte, ne veut plus de ce regard qui la juge, qui la dirige, qui l'emprisonne sous des années d'éducation et de mensonge. Elle agit. Un plan tordu, évidemment (le titre vous donne un indice).
    Le principe du thriller veut qu'on ne révèle pas ce qu'il se passe, puisque c'est l'avancée des informations qui crée l'envie d'en savoir plus. Ici, c'est très bien fait. Ambiance tendue, étouffante, cruelle. Evénements d'autant plus accusés qu'ils sont dits sur un ton glacé, au présent, avec des phrases simples. Avec deux points de vue sur l'histoire, l'un donné par les écrits de la mère. Et un retournement final... Si vous êtes curieux...

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :