• Bel et bon

       
    Je ne sais pas si c'est la même chose chez vous, mais dans mon entourage, les gens se souhaitent de moins en moins une bonne journée.


    C'est la même chose à la radio d'ailleurs. Je viens par exemple d'entendre une animatrice souhaiter à tous les auditeurs une belle journée.


    Un changement instructif. Significatif.


    Bon, c'était du domaine des sens. Ce qu'on peut goûter, apprécier, déguster. Un repas, un bain, une caresse.


    Beau, au contraire, c'est le domaine du visuel, de l'esthétique. Une appréciation qui n'est pas physique, mais spirituelle. Si on ingère ce qui est bon, si on l'apprécie en soi, le beau nous est extérieur et on le savoure comme un spectacle.


    Une belle journée, c'est donc une journée où on n'est pas impliqué, qu'on observe avec un peu d'écart, dont on admire le déroulement des événements en connaisseur.


    En passant de bon à beau, on nous souhaite donc de nous désinvestir, de nous désemcombrer. D'adopter une position zen. De passer de la digestion à la contemplation, de la saveur à la méditation.


    C'est peut-être une bonne idée. Une belle idée ? En tout cas pas une mauvaise idée. Ni une vilaine idée. Bon. Bien. D'accord. Que votre journée soit intéressante !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :