• Alan Humerose et son herbier à la galerie Krisal

    Alan Humerose, photographe. J'ai déjà parlé ici de son dernier livre, Le Vertige des Réserves, qui est doublé d'une exposition à la  Maison Tavel, Musée d'art et d'histoire, à Genève (jusqu'au 2 septembre).
    Alan Humerose, donc, avait eu son premier grand succès public avec L'Herbier Humerose. «Des photographies d'herbes et de fleurs les plus communes des prés en jachères, des champs cultivés et des bords de routes, prises dans le vent ou sous des cieux d'orage, en fin d'après-midi, entre les pensées, au centre de l'Europe, début XXIe siècle » dit l'artiste. Des plantes, prises depuis le sol, en contre-plongée. Une photographie de L'Herbier HumeroseCe point de vue suffit pour que tout change, et que se crée un univers nouveau, fulgurant, poétique, inquiétant parfois.
    L'impact de ces photos avait été grand. Livre publié chez Glénat, expositions en plein air, sur de grands panneaux pendus à des arbres en 2005 dans le jardin botanique de Genève, puis en 2006 sur les façades du Musée d'art et d'Histoire, puis dans le Château-musée de Nyon en  2007, reprise de ces photos sur des drapeaux qui ont pavoisé le pont du Mont-Blanc ou les rues de Delémont et de Courroux en 2006...
    Pour la première fois, ces photos sont en galerie.
    Humerose en a fait des tirages sur papier, dont beaucoup d'inédits, en petits et très grands formats. On les trouvera à la galerie Krisal à Carouge durant cet été. Le vernissage est demain, jeudi 7 juin, dès 18 heures (25, rue du pont-Neuf, 1227 Carouge). On est dans l'actualité.

  • Commentaires

    1
    ateka
    Mercredi 6 Juin 2007 à 10:21
    photo
    Très belle photo effectivement. Et j'ai vu les drapeaux c'était impressionnant
    2
    Jeudi 7 Juin 2007 à 08:23
    Herbier
    Si en plus tu te mets à l'herbe!
    3
    Jeudi 7 Juin 2007 à 09:37
    Extra !
    Merci pour l'info, je vais aller voir ça. En plus, j'aime beaucoup la galerie Krisal. Ils ont aussi des oeuvres de Jan Saudek dont je suis fan et les propriétaires sont vraiment très sympas.
    4
    Balein
    Vendredi 8 Juin 2007 à 10:46
    Herbe folle
    Les herbes sauvages, des pres, sont a  la mode, a  Paris, les grands restaurateurs les servent en accompagnement ou en sauce ... Sans oublier les fleurs comestibles. Les photos sont belles et de grands contrastes.
    5
    Vendredi 8 Juin 2007 à 11:37
    herbe folle
    Dans American psycho, de Breat Easton Ellis, il y a une scène désopilante où le héros s'étonne, dans un restaurant branché, de ne pas voir de fleurs dans son plat tellement c'est à la mode d'en manger. Vous voyez, Balein, New York, Paris, les fleurs...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :