• Juste en face de l'université, 99 boulevard Carl-Vogt, de l'autre côté de la rue, il Le Kidy a un chaleureux restaurant qui n'est pas tellement fréquenté par les étudiants. Un peu trop cosy, vieille bohème, décoration abondante, nappes confortables et tons chauds. Le Kid.
    Appelé ainsi à cause du film de Charlie Chaplin, qu'une ou deux affiches évoquent.
    Il y a bien d'autres choses au mur. Des lithographies dans le genre art naïf revisité par Chagall ou le douanier Rousseau. Des miroirs. Une machine à coudre. Un fusil. Des assiettes décorées. Des porte-bouteilles de vin. Une présentation de la famille Knock. Les concurrents de Knie... (Mœurs suisses : Knock et Knie sont les deux plus grands cirques des cantons et leurs propriétaires constituent les seules dynasties royales dans ce pays qui se pique de démocratie.)
    Chaud, sombre, illuminé par de petites veilleuses et lampes de chevet, avec ses affiches colorées et dorées, le Kid a quelque chose d'une église orthodoxe.
    Au bar, un demi-étage plus haut, on célèbre parfois des colloques gay-friendly. Dans la salle, c'est mélangé et intimiste. Le restaurant fait le grand écart entre spécialités végétariennes bio et grillades au feu de bois et ceps de vigne. La carte ici


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires