• "La marche est libératrice. En montagne, elle procure une ivresse accentuée par l'oxygène et la proximité du ciel. C'est la meilleure purification qui soit. Les mauvaises pensées affluent, comme les toxines, sous l'effort ; celles-ci évacuées, l'esprit fait place nette aux réflexions plus nobles. Bien sûr, il faut un certain temps pour cela ; la sagesse ne tolère pas l'impatience."
                                                                     Serge Bimpage, Pokhara (Editions de L'Aire)


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires