• Un écrivain ne lit pas ses confrères, il les surveille.

                                                                       Maurice Chapelan

    votre commentaire